Signes astrologiques chinois

Les signes astrologiques chinois

L’astrologie chinoise est fondée sur des notions astronomiques, religieuses et calendériques traditionnelles.

Le zodiaque chinois est basé sur le calendrier lunaire qui fut institué au troisième millénaire avant Jésus Christ par un empereur dénommé Huang Ti. L'année chinoise ne commence pas à date fixe, comme c'est le cas dans notre calendrier occidental, mais à la nouvelle lune (c'est-à-dire fin Janvier-début Février en fonction des années)

Chaque année correspond à un animal astrologique. Il y en a 12 qui se suivent toujours dans le même ordre. Le signe chinois est donc valable toute une année, et se répète tous les douze ans. Les signes zodiacaux chinois font référence à des animaux. Mais les particularités attribuées à chacun diffèrent quelque peu de nos idées occidentales. Ainsi, le serpent, ou le rat, peuvent être en astrologie chinoise, des puissances de bien, alors que nous ne leur prêtons pas généralement ces qualités.

Ce sont, dans l'ordre : Souris ou Rat - Buffle ou Bœuf - Tigre - Lièvre ou Lapin - Dragon ou Lézard - Serpent - Cheval - Chèvre ou Bouc ou Mouton - Singe - Coq ou Phénix - Chien - Cochon ou Sanglier ou Porc ou Ours.

Il existe de nombreuses légendes au sujet de ces 12 animaux. En voici une :

La légende des 12 signes zodiacaux chinois

L’interprétation du signe est complétée par l’un des cinq éléments (Terre, Eau, Feu, Bois et Métal) qui affine le portrait tracé.

Pour compléter cette courte présentation, voici plus de détails sur les différents animaux et leurs caractéristiques et influences respectives